Comment restaurer et rajeunir un escalier en bois ?

rajeunir escalier en bois

Les escaliers en bois peuvent apporter un vrai charme et une touche de nature dans une maison ou un appartement, cependant, contrairement à d’autres matériaux comme le métal, le bois à tendance à s’abimer et vieillir avec le temps et il peut donc perdre en charme au fur et à mesure des années.

Pour éviter ce phénomène et garder un escalier en bois en pleine forme, vous pouvez planifier un entretien annuel avec quelques petites astuces pour le rajeunir et garder une bonne teinte de bois.

Dans cet article, nous allons vous montrer comment restaurer et rajeunir votre escalier en bois.

Identifier les réparations à effectuer sur votre escalier

Quand on possède un escalier en bois, il est préférable de réparer plutôt que de remplacer. Un vieil escalier présente rarement des problèmes structurels, de sorte que les réparations devraient être assez simples.

Les problèmes les plus courants sont les marches usées, les rampes et les fuseaux cassés ou détachés, les planches qui grincent, les pièces manquantes ou les rénovations qui n’ont pas respecté l’intégrité de l’escalier d’origine.

Comment réparer une marche d’escalier usée ?

matériel entretien escalier bois

Beaucoup d’escaliers anciens avaient des marches (la partie sur laquelle on marche) et des contremarches (la partie sur laquelle se trouve la marche) séparées. Ils sont donc relativement faciles à démonter. Dans la mesure du possible, il est conseillé d’enlever la marche qui doit être réparée pour travailler dessus.

Voici comment enlever une marche et la réparer :

  1. Découpez soigneusement la partie endommagée de la marche d’escalier et insérez un nouveau morceau de bois tendre. La mise en place de petits supports en bois sous la zone réparée apportera un soutien supplémentaire.
  2. Façonnez et poncez la nouvelle marche et fraisez les vis pour permettre le remplissage.

Le bord avant de la marche, le nez, s’use souvent au point de se fendre. Il est possible de l’enlever en le sciant ou en le ciselant sur toute la largeur de l’escalier. Vous devrez probablement faire appel à un spécialiste pour fabriquer une nouvelle section. Pour remodeler la nouvelle marche avant de la remonter, l’outil idéal est un couteau à rayons bien aiguisé. Un ajustement périmétrique serré permettra un collage efficace.

Comment réparer un escalier grinçant ?

S’il y a un espace apparent entre les pièces de bois, il suffira peut-être de les revisser.

Si le ruisseau provient de la jonction entre la marche et la contremarche, utilisez une fine bande de bois, effilée à une extrémité, de la colle et un marteau pour combler l’espace. N’utilisez pas l’escalier tant que la colle n’est pas sèche.

Comment réparer les balustres et les fuseaux de votre escalier en bois ?

Il devrait être relativement facile d’enlever un fuseau, car la plupart ont été cloués ou fendus dans la main courante et la traverse de base.

Réparer les balustres présentant de petites fissures ou fentes à l’aide d’un adhésif puissant et les serrer ensemble jusqu’à ce qu’ils soient complètement fixés. Remplacez les fuseaux cassés ou très fendus.

Un balustre vendu dans le commerce devra très probablement être taillé pour s’adapter à votre escalier. Veillez à ce que les parties sculptées du modèle correspondent aux fuseaux existants avant de les tailler et de les mettre en place.

Les mains courantes et les poteaux ont tendance à se détacher avec le temps. Si leur structure est saine, il peut suffire de les resserrer ou d’ajouter de nouvelles fixations.

Préparer la surface avant de rajeunir votre escalier en bois

Votre escalier est peut-être recouvert de couches de peinture, qu’il faudra décaper avant toute autre chose. Sachez que les peintures utilisées avant les années 1960 peuvent contenir du plomb. Si c’est le cas, vous devrez utiliser un respirateur et porter une combinaison jetable pour vous protéger pendant l’opération.

Vous pouvez peindre par-dessus les couches existantes, mais plus il y a de couches, moins les motifs sont visibles. Il existe différents produits pour décaper la peinture, ainsi qu’un pistolet à chaleur.

Une fois le décapage terminé, veillez à couvrir votre zone de travail avec des toiles de protection et poncez le bois à l’aide de tampons abrasifs de grain 100. Poncez dans le sens des fibres du bois, en éliminant les imperfections pour obtenir une surface lisse. Les défauts importants peuvent être comblés avec de la pâte à bois. Essuyez le bois une fois terminé.

Teinture et protection de votre escalier

teinture escalier en bois

Si les balustrades ne peuvent pas être retirées pour cette opération, il convient de couvrir les zones qui ne seront pas teintées avec du ruban de masquage.

Après avoir bien mélangé la solution, appliquez généreusement la teinture au pinceau dans les veines du bois, en veillant à éliminer tout excès de teinture avant qu’elle ne sèche. Les teintures pour chêne et acajou doivent être appliquées à l’aide d’un pinceau à poils afin de bien faire pénétrer la teinture. Laissez sécher toute la nuit.

L’application d’une couche de vernis à l’aide d’un pinceau propre permet de protéger le bois contre l’usure. Assurez-vous que la couche de vernis est bien sèche avant de poursuivre le travail.

Peindre votre escalier en bois

Utilisez toujours un apprêt pour bois adapté à votre bois spécifique, car il permet une meilleure adhérence et empêche les taches de s’infiltrer. Une fois la couche sèche, poncez-la et nettoyez-la à l’aide d’un chiffon doux.

Les grands escaliers peuvent être peints au pistolet. Assurez-vous d’avoir protégé tous les murs et meubles avoisinants de toute projection. Portez un masque respiratoire pour vous protéger des produits chimiques nocifs.

Pour les petits escaliers, un pinceau standard est probablement la meilleure option. Commencez par le haut de l’escalier et descendez en appliquant 2 ou 3 couches de peinture de manière uniforme.

Faire un polissage à la française pour redonner sa jeunesse au bois

Pour apprécier pleinement le veinage du bois de votre escalier, vous pouvez opter pour le polissage à la française. C’est probablement la meilleure façon de redonner à votre escalier en bois sa gloire d’origine et d’apprécier pleinement la beauté du bois.

En inspectant et en donnant un coup de jeune à votre escalier au moins une fois tout les 2 ans, vous pouvez garder votre escalier en bois pendant plusieurs dizaines sans problèmes, tout en ayant un escalier avec une bonne teinte et en parfait état d’usage.

Partager :
Maison Futur
Maison Futur