Est-ce que la sécurité sociale rembourse les fauteuils monte escalier ?

Les fauteuils monte-escaliers sont une solution pratique pour les personnes à mobilité réduite ou ayant des difficultés à monter et descendre les escaliers. Elles sont souvent préconisées pour les personnes qui vivent dans une maison avec plusieurs étages et qui ont du mal à se monter les marches sans aides. Bien que très pratique, les fauteuils monte escalier représentent un certain coût non négligeable pour les personnes en difficultés financières.

Dans certains cas de figures, la sécurité sociale peut prendre en charge totalement ou partiellement le financement d’un fauteuil monte escalier dans votre maison, et nous allons voir dans cet article comment obtenir cette aide de la sécurité sociale pour acheter un fauteuil monte escalier sans débourser un euros.

L’aide financière de la sécurité sociale pour les fauteuils monte-escaliers

La prise en charge des coûts liés aux équipements d’aide à la mobilité comme les fauteuils monte-escaliers est effectivement possible grâce à la sécurité sociale. Cependant, il est important de noter que cette aide est soumise à certaines conditions et ne couvre pas nécessairement l’intégralité du prix d’achat et d’installation de votre monte-escalier.

Les conditions d’éligibilité

Pour bénéficier d’un remboursement de la part de la sécurité sociale, vous devez remplir plusieurs critères :

  • Être âgé de 60 ans ou plus : seules les personnes en situation de perte d’autonomie due à l’âge sont éligibles à cette aide.
  • Avoir droit à la prestation spécifique dépendance (PSD) : il s’agit d’une allocation mensuelle accordée sous conditions de ressources aux personnes âgées en perte d’autonomie.
  • Être évalué comme étant dans une situation de dépendance : votre niveau de dépendance doit être évalué par un médecin et classifié selon la grille AGGIR (Autonomie Gérontologique Groupes Iso-Ressources).
  • N’avoir aucune possibilité d’aménagement du logement : avant de vous tourner vers l’achat d’un monte-escalier, vous devez avoir exploré toutes les possibilités d’aménagement et de rénovation de votre logement pour le rendre accessible.

Le plafond de remboursement de la sécurité sociale

Le montant de l’aide financière accordée par la sécurité sociale est limité à un certain plafond. Ce plafond varie en fonction de plusieurs facteurs tels que :

  • Votre niveau de dépendance (selon la grille AGGIR)
  • Vos revenus et votre situation familiale
  • Les caractéristiques de votre logement

Il est donc difficile de donner un montant précis sans connaître votre situation spécifique. Néanmoins, il est important de noter que la prise en charge de la sécurité sociale ne couvre pas nécessairement l’intégralité des frais liés à l’achat et à l’installation de votre fauteuil monte-escalier. En effet, le prix d’un monte-escalier peut varier entre 3 000 et 12 000 euros selon le modèle choisi et les spécificités de votre escalier et de votre logement.

Quels sont les modèles de fauteuils monte escaliers éligibles à la prise en charge de la sécurité sociale ?

Il existe différents types de fauteuils monte-escaliers sur le marché, mais tous ne sont pas éligibles à un remboursement de la part de la sécurité sociale. Voici quelques exemples de modèles qui pourraient être pris en charge :

  • Le monte-escalier droit : il s’agit du modèle le plus simple et le moins coûteux. Comme son nom l’indique, il est adapté aux escaliers droits sans courbes ni angles.
  • Le monte-escalier tournant ou courbe : ce modèle est conçu pour les escaliers avec des courbes ou des angles, et peut être installé aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Il est généralement plus cher que le monte-escalier droit.
  • Le monte-escalier assis-debout : ce type de monte-escalier permet à l’utilisateur de choisir entre une position assise et debout lors de la montée ou descente des escaliers. Il est particulièrement adapté aux personnes ayant des problèmes de genoux ou de hanches.

Notez que ces modèles sont donnés à titre indicatif, et que chaque situation est unique. Nous vous recommandons de vous rapprocher d’un professionnel de santé pour déterminer le modèle de monte-escalier le mieux adapté à vos besoins et à votre logement.

Les aides complémentaires pour le financement d’un fauteuil monte-escalier

En plus de la sécurité sociale, il existe plusieurs organismes qui peuvent vous aider à financer l’achat et l’installation d’un fauteuil monte-escalier. Voici quelques exemples :

  • Les caisses de retraite : certaines caisses de retraite proposent des aides financières pour améliorer le quotidien des personnes âgées en perte d’autonomie.
  • Les mutuelles : certaines mutuelles santé prennent en charge une partie des frais liés aux équipements d’aide à la mobilité tels que les fauteuils monte-escaliers. Renseignez-vous auprès de votre mutuelle pour connaître les conditions et modalités de prise en charge.
  • Les collectivités territoriales : les conseils départementaux et régionaux peuvent également attribuer des subventions pour favoriser l’autonomie des personnes âgées à domicile.
  • L’Agence nationale de l’habitat (Anah) : cette agence gouvernementale propose des aides financières pour la réalisation de travaux d’amélioration du logement, notamment pour les personnes âgées ou handicapées.

En conclusion, si la sécurité sociale peut effectivement prendre en charge une partie des coûts liés à un fauteuil monte-escalier, il est essentiel de vérifier votre éligibilité et de vous renseigner sur les différentes aides disponibles auprès d’autres organismes. N’oubliez pas de consulter un professionnel de santé pour vous aider à choisir le modèle de monte-escalier le mieux adapté à vos besoins et à votre logement.

Partager :
Picture of Maison Futur
Maison Futur