Combien de temps faut-il au mortier pour sécher ?

temps de séchage mortier

Quel est le temps nécessaire pour le séchage du mortier de brique ? Une question fréquente chez les débutants en maçonnerie est de confondre le mortier et le béton. Bien qu’ils puissent sembler similaires, il est incorrect de penser qu’il s’agit juste de deux appellations différentes selon l’usage dans la construction.

En réalité, le mortier et le béton ont des applications bien distinctes dans les projets de bâtiment, et choisir l’un à la place de l’autre par erreur peut engendrer des désordres structurels.

Le mortier est spécifiquement conçu pour assembler des briques ou des pierres, grâce à une composition plus riche en eau que le béton, lui conférant une meilleure adhésion.

Il est fabriqué à partir de ciment, de sable et d’eau et se distingue par une consistance nettement plus épaisse que celle du ciment seul. Les formulations de mortier actuelles sont bien plus performantes que celles utilisées dans le passé.

Savoir appliquer le mortier correctement est déterminant pour la réussite de vos travaux de maçonnerie. Une application inappropriée peut affecter la solidité de l’ensemble de la structure.

Ne pas laisser le mortier sécher suffisamment peut également entraîner des problèmes, comme le déplacement de briques, tuiles ou pierres déjà posées, sous l’effet d’une charge ajoutée sur le mortier encore mouillé. Alors, combien de temps le mortier doit-il sécher ?

Voici quelques conseils pour s’assurer de procéder correctement.

Pour un bon durcissement :

Il est essentiel de maintenir le mortier humide pendant 36 heures afin qu’il durcisse de manière optimale. Le processus de séchage du mortier peut être sensible aux conditions climatiques et à d’autres facteurs extérieurs, ce qui nécessite une attention particulière.

Temps durcissements mortier

Si le temps est sec et chaud, cela peut extraire l’humidité du mortier et le faire rétrécir, le détachant ainsi des briques. Si les conditions sont trop humides et froides, trop d’eau peut s’infiltrer dans le mortier, affaiblissant sa capacité à lier les matériaux ensemble. En cas de météo capricieuse, couvrez le travail de mortier avec des bâches ou abritez-le afin qu’il puisse bien durcir.

Certains maçons amateurs, et même des professionnels, ont été déçus par la promesse de temps de prise courts des mortiers prémélangés lorsqu’ils réalisent des projets de petite envergure.

Les instructions indiquent que le mortier prendra « x » heures pour durcir, mais après le temps alloué, les matériaux peuvent encore bouger. Les mortiers fins prêts à l’emploi, qui se présentent en sac, nécessitent parfois beaucoup plus de temps pour durcir que ce que les étiquettes indiquent.

Ils sont généralement fiables, mais leur temps de séchage dépend de la précision du mélange. Les experts recommandent de viser une consistance similaire à celle de la pâte à crêpes ou de la mayonnaise lors du mélange du mortier fin.

Des problèmes peuvent également survenir lorsque les gens utilisent des tailles de dents de peigne inappropriées. La taille des dents affecte la quantité de mortier appliquée, ce qui pourrait soit raccourcir soit allonger les temps de séchage.

Une règle générale est de laisser prendre pendant 24 à 48 heures. Si vous êtes dans un climat humide, les délais nécessaires seront probablement plus longs.

En explorant le temps de séchage du mortier, vous acquérez une connaissance précieuse qui vous aide à optimiser les étapes de vos projets de maçonnerie. Si vous travaillez également avec du béton, il est tout aussi important de comprendre les spécificités de ce matériau. Notre guide sur le temps de séchage du béton offre des insights essentiels pour planifier efficacement le coulage et la finition de vos ouvrages en béton, en évitant les problèmes communs liés à un séchage inadéquat.

Mortier pour briques

Chaque chantier ne pourra pas être réalisé avec du mortier fin. Les mortiers robustes utilisés dans les murs de briques, les cheminées et autres projets de grande envergure prennent plus de temps.

Le mortier pour briques est couramment fabriqué avec du ciment Portland, qui sèchera assez bien dans les premières 24 heures. Cependant, le mortier contiendra encore beaucoup d’humidité et n’atteindra sa pleine résistance que plusieurs jours, voire semaines après. Les constructeurs ne pourront pas se faire une idée de la couleur finale et de l’aspect réel avant qu’il ne soit pris depuis deux semaines.

Que faire en cas d’erreur

Malheureusement, en raison des matériaux utilisés et du besoin que le mortier soit solide et durable, les enjeux sont élevés lorsqu’il est appliqué sur des briques. Il n’y a pas de moyen d’effacer le mortier une fois qu’il a pris et durci.

Erreurs courantes lors de l’application du mortier

L’erreur la plus courante dans les travaux de mortier, outre la question de combien de temps prend le séchage du mortier, est d’utiliser du mortier moderne sur des maçonneries qui ont des décennies, voire des siècles.

Les anciennes générations de maçons utilisaient un mortier à base de chaux, plus souple que le mortier moderne. Mixer l’utilisation des deux dans le même mur ou structure peut causer des dommages significatifs.

Une autre erreur courante est de ne pas savoir que la couleur du mortier change de quand il est humide à quand il est sec. Consultez votre fournisseur de mélange de mortier sur ce à quoi vous attendre en termes de couleur finale. Le pire qui puisse arriver est d’appliquer le mortier sur des briques et d’être mécontent de son apparence. Il y a peu d’options pour changer la couleur. Pour corriger totalement, le mur, la cheminée, la terrasse ou tout autre ouvrage devra être démonté.

Le projet devra être recommencé depuis le début. D’autres solutions peuvent tenter de masquer le mortier précédent, mais le résultat ne sera pas parfait. La nuance correcte de mortier peut être appliquée le long des joints comme une couche de finition. Cependant, les joints de mortier sembleront probablement plus épais que la normale. Comme solution, envisagez de creuser une couche de mortier et de remplir à partir de là. Certains essaient de peindre les joints de mortier, mais cela n’offre pas l’aspect distinct du mortier naturellement durci.

En apprenant le temps de séchage du mortier, vous acquérez une connaissance essentielle pour la réussite de vos travaux de maçonnerie. Cette expertise est d’autant plus importante lorsqu’il s’agit de la construction de la base même de votre projet : la fondation. Pour approfondir votre compréhension de cette étape fondamentale, découvrez combien de temps laisser sécher une fondation avant de poser des parpaings. Cela vous permettra d’assurer l’intégrité structurelle de votre construction dès le début, en respectant les délais nécessaires pour un séchage optimal.

Étapes pour un séchage optimal du mortier

Suivez ces étapes pour bien faire les choses dès la première fois.

  1. Mouillez les briques – Immergez les briques dans l’eau avant d’appliquer le mortier. Cela ralentira le temps de séchage du mortier afin qu’il puisse pénétrer pleinement dans les pores des briques et créer une liaison plus forte. Laissez tremper les briques toute une nuit la veille de l’application du mortier. Faites tout votre possible pour les maintenir humides pendant le processus de construction. Cela fera une grande différence.
  2. Pulvérisez le Mortier par Intervalle – Utilisez un tuyau d’arrosage ou un vaporisateur, selon la taille de votre projet, pour mouiller le mortier toutes les heures environ. Cela aidera pour l’étape 1. Continuez à le faire pendant quelques jours après la fin de tous les travaux. Assurez-vous que la pression de l’eau n’est pas assez forte pour déplacer le mortier.
  3. Gardez le Tout Couvert – Lorsqu’aucun travail n’est effectué sur le projet, gardez-le couvert pour retenir l’humidité. Encore une fois, cela aidera le mortier à créer une liaison plus solide entre les briques et la pierre pour le rendre aussi durable que possible. Si le mortier n’est pas maintenu humide pendant le temps nécessaire, les liaisons seront faibles et cela affectera la durée de vie de la structure.

Après avoir exploré le temps de séchage du mortier pour vos projets de maçonnerie, il est tout aussi crucial de comprendre les délais nécessaires pour d’autres matériaux de construction, notamment avant d’entreprendre la pose de carrelage. Consultez notre guide sur le temps de séchage d’une chape avant la pose de carrelage pour assurer une finition impeccable et durable de vos sols.

Partager :
Jean Charles
Jean Charles